Je suis Charlie

Depuis midi, ce mercredi 7 janvier 2015, comme toi, je suis atterré, triste, révolté, horrifié… Je suis Charlie. Je m’apprêtais, en ce début d’année, à venir te souhaiter plein de belles choses. Sans doute, comme l’ont fait, quelques jours avant ce drame, les familles et les amis d’Elsa, de Jean et Stéphane. Comme celles et ceux de Philippe, Bernard et Georges. Mais aussi de Bernard, Mustapha, Michel et Frédéric. Sans oublier…