Jeudi 15 mai 2008, après-midi, toujours

Quelques gouttes de pluie font aussitôt sortir les cirés aux Asiatiques présents lors de notre descente du bus à Mather Point.
En fait, juste deux gouttes, je les ai comptées. Cela ne nous a pas effrayés, nous !

Moi aussi, j’admire le paysage !

Hervé a eu une excellente idée : il nous a proposé de nous laisser ici. Nous pourrons donc nous promener tranquillement au bord du Grand Canyon, jusqu’au « village » à moins de 4 kilomètres plus loin. Outre la promenade digestive, cela nous permet d’admirer à loisir, de prendre des photos, d’observer la faune (écureuils, condors,…) et la flore (cactus, genévriers de l’Utah, pins pignon,…), sans perdre de temps avec les allers et retours dans le bus. Il est 14h30, nous avons rendez-vous à 17 heures, donc largement le temps, et sans aucun risque de se perdre, le canyon doit toujours être à notre droite, il suffit de suivre le petit chemin goudronné. Simple et efficace !

Grand Canyon – Entre Mather Point et Grand Canyon Village

Et le soleil est de nouveau bien présent : la preuve en photos !
En outre, il faisait très bon (17°), pourtant nous sommes à 2000 mètres d’altitude.

Grand Canyon – Entre Mather Point et Grand Canyon Village

Nous sommes sous le charme, nous en avons plein les yeux. Bien sûr, tout le monde connaît déjà le Grand Canyon du Colorado. On a tous déjà vu des photos, des reportages, mais, là encore, rien de tel que de s’y rendre, et de constater : c’est vraiment grandiose !

Je sais, je me répète, mais nous n’avions pas encore trouvé de qualificatifs au détour d’un bosquet de pins, après un léger virage du chemin, que, déjà, nous étions de nouveau béats d’admiration, quelques dizaines de mètres plus loin, en découvrant d’autres arrangements dans la palette des couleurs, toujours aussi fascinants.

Oui, ok, j’arrête, je sens que je vais vous donner envie d’y aller, ou même d’y retourner !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.