Lundi 12 mai 2008, 10 000 kilomètres à l’ouest

Le vol Air France se passe très bien. Peu après le décollage, le déjeuner nous est servi, avec champagne à l’apéritif, ensuite plusieurs films, au choix, parmi Bienvenue chez les ch’tis, Enfin veuve, une petite sieste pour certains (dont je tairais les noms, car ils et/ou elles dormaient souvent), une petite collation, et déjà LA est en vue.
Il est 3h30 PM, il fait 63°F (17°C), le temps est gris… Il faut montrer patte blanche, avant de pouvoir fouler le sol américain, et récupérer tous nos bagages. Enfin, nous sommes accueillis par notre guide, Hervé. Très pro, il commence à nous compter… et nous allons ainsi pouvoir compter sur lui.

Los Angeles – Downtown

Everybody ! Le bus peut démarrer pour nous conduire à la périphérie de Los Angeles, à Commerce, où se trouve notre hôtel, à quelques kilom… pardon, miles de la Cité des Anges. On se retrouve très vite sur une autoroute en pleine ville, à 2 x 6 voies, dont la plus à gauche est réservée au covoiturage et aux bus, ce qui permet de rouler à très bonne allure, alors que les voitures sur les autres voies sont pratiquement à l’arrêt. D’ailleurs, cette autoroute est surnommée le « parking », c’est tout dire…

En fait, il y a plus de 1000 kilomètres d’autoroutes dans toute l’agglomération, mais les embouteillages sont quasi permanents. Il faut se rappeler que la ville fait tout de même plus de 100 kilomètres du nord au sud, car les habitants ont préféré depuis toujours la maison individuelle avec jardin. Pratiquement, les seuls buildings se trouvent au centre ville, le Downtown.

A 5h30 PM, nous sommes au Ramada Inn, « petit » hôtel de deux étages, juste le temps de poser nos valises, car nous nous retrouvons à 6h00 PM, pour une petite réunion de présentation. Un petit calcul avant d’aller se coucher directement : il est 8h PM, c’est-à-dire, pour nos horloges internes, 5h du matin heure française. Nous sommes levés depuis quelle heure, déjà ? Stop, dodo.

Ah ! j’oubliais : « Bon anniv’, Flo !! »

Bonne nuit, à demain !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.