Vendredi 16 mai 2008, midi [heure locale]

Je parle, je parle, mais je manque à tous mes devoirs. Je ne vous ai pas encore présenté nos hôtes :

Monument Valley – Nos trois chauffeurs Navajos

Au centre, Jim Dine’, notre chauffeur. Bon, alors, nous avions bien révisé avant de monter dans les 4×4 : Yá’át’ééh ! Vous vous souvenez, ça veut dire Bonjour [si on le prononce correctement]. Il semble que Jim ait au moins tout de suite compris d’où viennent ces étrangers !
En effet, dès le départ, il claironne dans son micro, et avec son léger accent : « En voiture, Simone ! Ça roule ma poule ! », sans oublier de ponctuer d’un « Hop, là !! » les sauts que nous faisons quand on passe un nid de poule (et il y en a quelques uns)… Ou encore d’un « Hou, là, là !! » lorsqu’il aborde une pente abrupte ou un virage serré.

Et nous, bien entendu, nous reprenons en chœur avec lui, ce qui nous amuse bien tous.
Je l’entends encore ! Et je peux vous assurer qu’il n’a pas de difficulté à retenir et à répéter toutes nos expressions.
A l’inverse, nous ne sommes peut-être pas aussi doués… Qui saura me dire sans tricher, comment on prononce : « oui » ou « merci » ??

Jim fait partie, avec sa famille, du Totem Pole Tours qui est un des quelques opérateurs autorisés à offrir des visites guidées en jeeps à Monument Valley.

Nous montons dans les trois véhicules tout terrain au Visitor Center et commençons à descendre la piste pour passer au plus près des Mittens (j’ai trouvé le petit plan ci-dessus pour vous situer).

Au passage, j’ai réussi à prendre des photos assez bien réussies, malgré les cahots (je dois l’avouer, même si j’ai eu de la chance !)

Nous finissons au bout d’un quart d’heure par arriver au pied d’une impressionnante mesa, sur le lieu du barbecue.
Regardez, cette terre rouge, et cette végétation qui arrive tout de même à pousser, en dépit du manque d’eau. Ces couleurs ! Allez, j’y retourne encore un peu… Un petit clic sous la photo, et un autre clic sur ‘Diaporama’… C’est magique !

Monument Valley Navajo Tribal Park

Tout est prévu : de grandes tables, dont certaines avec abri pour se protéger du soleil, le barbecue déjà en route… Il n’y a plus qu’à passer à table et à déguster.
Et que dit-on, quand on est poli ? Répétez après moi : « Ahééhee ». Et attention à la prononciation !

Et c’est délicieux, une galette de pain, des haricots rouges et, et, et … un vrai steak ! Nous aurions pu parier, c’est vraiment la surprise supplémentaire du jour! Désolé, je ne me souviens plus du tout du dessert [si quelqu’un peut me souffler la réponse ??] Le tout arrosé d’un succulent thé glacé. Rappelons en passant que l’alcool est strictement interdit chez les Navajos.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.