Samedi 17 mai 2008, 5h30

On se lève sans problème et sans réveil. Vous ne me croyez pas ? Vérifiez vous-mêmes l’heure de la première prise de vue… C’est d’ailleurs à ce moment précis qu’Isa a pu apercevoir le petit lapin juste sous nos fenêtres ! Et pourtant, le téléphone était programmé pour sonner à 6h15. Mais nous avons passé une très bonne nuit. Il faut dire qu’une fois de plus, notre chambre est très bien située, au calme au bout du couloir, côté piscine, et surtout avec vue imprenable sur la vallée de Glen Canyon.

Page : le pont et le barrage vus depuis l’hôtel

Nous sommes les premiers, ou presque, pour aller déjeuner, et nous sommes donc largement en avance pour sortir les valises. Il me semble bien qu’Isa était impatiente de prendre la route… et en bonne compagnie ! En Harley Davidson, avec des Roumains, qui plus est !

7h30 : Everybody ! Il fait beau, et bon, 17°C. En sortant de Page par la 89, nous empruntons de nouveau le pont sur le Colorado, en direction de l’Utah. Après 120 km, nous arrivons à Kanab. Il est 9 h : pause technique, pause shopping…

Kanab – reconstitution d’un village de western

Kanab fût d’abord un fort, fondé en 1864 et abandonné deux ans plus tard, suite aux attaques régulières des indiens de la région. En 1870, les pionniers mormons s’y installèrent à nouveau pour fonder la ville actuelle, au sud du parc de Bryce.

Sa localisation, son site et son charme ont attiré, depuis l’avènement du cinéma, des dizaines de producteurs et de cinéastes. Son surnom, Little Hollywood, provient du fait que plus de 100 films ont été tournés dans les canyons des environs : La Planète des Singes, Les Trois Sergents ou encore Buffalo Bill (*)… On y trouve d’ailleurs, à Frontier Movie Town, un musée reconstituant un village typique de western, à partir de décors de films.

Ville de petite taille (3 500 habitants), Kanab est pourtant une étape idéale de par son emplacement à proximité de Lac Powell, Bryce et Zion. Et elle est le centre d’une manifestation annuelle à laquelle nous avons eu la chance d’assister, par le plus grand des hasards. En effet, c’était la dixième année qu’avait lieu ce défilé de lévriers déguisés, de façon parfois un peu loufoque, mais qui attire tout de même de nombreux participants. Il s’agit de l’association Greyhound Gang qui milite contre les courses de lévriers. Elle se charge ainsi de récolter des fonds pour leur protection.

Kanab – défilé de lévriers

Et comme nous ne sommes restés qu’une quarantaine de minutes à Kanab, nous n’avons pu assister à toute la parade. Qu’à cela ne tienne, je vous ai trouvé un petit film de cette manifestation que vous pouvez regarder ci-dessous.

Vous y verrez même des courses, mais pas uniquement de lévriers… Ah ! ces Américains, on ne les changera pas de sitôt…

(*) Quelques autres titres (et une liste beaucoup plus longue, sur ce site) :

1 Josey Wales hors la loi (1976) de et avec Clint Eastwood
2 Mon amie Flicka (1943)
3 Sur la piste des Mohawks (1939) de John Ford
4 La Charge héroïque (1949) de John Ford avec John Wayne
5 L’Or de MacKenna (1969) avec Gregory Peck, Omar Sharif
6 La Bataille de la vallée du diable (1966) avec Sidney Poitier
7 Branded (1950)
8 Bandolero ! (1968) avec James Stewart et Raquel Welch
9 Massacre à Furnace Creek (1948)
10 Ali Baba et les quarante voleurs (1944)
11 Un Petit Indien (1973) avec Jodie Foster
12 The Apple Dumpling Gang Rides Again (1979)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.