Mercredi 21 mai 2008, début de matinée

5 heures 30, pas besoin de réveil, une fois encore ! Le réveil est prévu d’ici une heure, donc nous avons largement le temps de nous doucher, de nous préparer, d’aller déjeuner et de faire nos valises. Et, en attendant le départ prévu vers 7h45, d’aller prendre l’air. Ce matin, d’ailleurs, il y a un peu de vent, mais il fait 17°C, la journée s’annonce belle.

Un camion américain, parmi d’autres…

Question rituelle, que penser de l’hôtel ? Tiens, pour une fois, nous n’avons pas trop bien dormi, en y réfléchissant. La voie ferrée, comme l’autoroute d’ailleurs, ne sont pas très loin, mais l’hôtel est calme. En réalité, je crois bien que le bruit de la clim couvrait le reste, non ? C’est épouvantable, la plupart de ces énormes appareils datent de quelques décennies, et de toutes façons du siècle dernier, et ne sont pas silencieux, c’est le moins que l’on puisse dire. Souvent, il faut choisir : ne pas dormir, à cause de la chaleur, ou à cause du bruit du climatiseur. Et, en plus, on avait l’impression de dormir dans un cendrier, tellement moquettes, tentures et tissus étaient imprégnés de l’odeur de tabac froid, depuis des lustres.

Un autre, au passage…

Donc, un petit tour dehors avant le départ s’impose pour s’oxygéner… Je voulais essayer de prendre en photo quelques trucks, ces camions typiques américains. Tiens, justement, il y en a un, garé, en face…

En fait, j’en ai vu assez peu à l’arrêt, il faut dire que nous n’étions pas souvent arrêtés, ou du moins pas sur des parkings de ce genre, mais plutôt dans les coins touristiques, si vous voyez ce que je veux dire. J’en ai bien croisé quelques-uns sur les autoroutes, mais certaines photos, alors, sont un peu floues. Désolé, nous roulions en sens inverse, ce qui n’arrange rien.

Un School bus, un…

Au lieu de cela, j’ai vu passer un bus scolaire. Alors, là, il faut bien dire qu’ils sont, eux aussi, très caractéristiques. On ne peut pas les louper. Puis un autre est passé, un troisième… Enfin, bon, au bout d’un moment, j’ai arrêté de les compter, ils passaient devant moi, dans les deux sens, par dizaines, en quelques minutes. Et c’était la bonne heure !

Et de deux… de face

Ce qui m’a amusé, c’était le nom de l’avenue, Childs. Je ne sais pas pourquoi, cela m’a fait justement penser à enfant. Il faut dire que dans cette avenue, un peu plus loin, il y a un des lycées de Merced, le Golden Valley High School. En outre, l’UC Merced, Université de Californie a été créée en 2005.

D’autres pays ont adopté ce principe des School bus. Ce qui saute aux yeux, c’est bien entendu leur couleur jaune, afin qu’on les remarque bien, si, si. Ils sont également dotés de gros feux rouges, à l’avant et à l’arrière. Mais savez-vous que lorsqu’ils s’arrêtent, sur le côté gauche, un panneau STOP se déploie automatiquement, ce qui obligent tous les véhicules à stopper également ? Interdiction absolue de doubler un bus scolaire à l’arrêt dans ce cas. Sécurité avant tout !

De dos, cette fois : remarquez bien le panneau STOP, sur le côté, et les feux et inscriptions, à l’arrière

Je parle de bus, il est précisément temps de rejoindre le nôtre, tout le monde est maintenant prêt, les valises sont dans les coffres. Nous allons démarrer peu avant 8 heures, et quitter Merced, que nous ne verrons pas plus que cela. Je sais juste, grâce à son site, que c’est une ville de 79 715 habitants. Sachez que Merced, située au cœur de la vallée de San Joaquin, est à moins de deux heures en voiture de Yosemite National Park à l’est et de la baie de Monterey à l’ouest.

Nous allons parcourir la route CA-140 jusqu’à Mariposa. C’est, parait-il, une ville typique de l’Ouest américain. Sa rue principale rappelle les westerns d’antan, et toute la ville est entourée de forêts de pins. Mais, aujourd’hui, nous avons une autre forêt à visiter. Nous tournons juste avant, sur la route CA-49, la Boot Jack Road, jusqu’à rejoindre la CA-41. Notez que je vous donne ces indications, au cas où vous vouliez suivre sur la carte, car comme d’habitude, vous pouvez voir la route toujours grâce aux caméras de Google. C’est comme si vous y étiez, vous imaginez, c’est magique !

Devinette : combien y a-t-il de School bus, sur cette image ?

A ce croisement se trouve Oakhurst, à une vingtaine de kilomètres au sud de l’entrée de Yosemite National Park, au pied de la Sierra Nevada. En même temps, Oakhurst a été la pionnière dans les années 1980 à développer les jeux sur ordinateurs, les fameux Sierra On-Line. Justement je comprends maintenant d’où vient le nom ! Les premiers jeux d’aventures en 3D, comme King’s Quest ou The Sierra Network, pour les connaisseurs, sont nés ici même.

Petite pause technique pour nous, si mes souvenirs sont bons, au Raley’s, un Shopping Center. Sans oublier l’intendance : Hervé nous a prévu un petit repas dans le parc, à midi. Et comme nous sommes arrivés tard, hier soir, il n’a pas eu le temps de faire les courses… C’est merveilleux de joindre l’utile à l’agréable, pas de temps perdu, qui plus est !

Ranger Station South Entrance, Yosemite

Enfin, il est à peine 10 heures, et nous pénétrons dans le parc par son entrée sud !

Quant à vous, je crois bien que vous allez encore devoir patienter un peu…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.