Il y a des journées illuminées de petites choses, de riens du tout qui vous rendent incroyablement heureux ; un après-midi à chiner, un jouet qui surgit de l’enfance sur l’étal d’un brocanteur, une main qui s’attache à la vôtre, un appel que l’on attendait pas, une parole douce, votre enfant qui vous prend dans ses bras sans rien vous demander d’autre qu’un moment d’amour. Il y a des journées illuminées de petits moments de grâce, une odeur qui vous met l’âme en joie, un rayon de soleil qui entre par la fenêtre, le bruit de l’averse alors qu’on est encore au lit, les trottoirs enneigés ou l’arrivée du printemps et ses premiers bourgeons.

Il est des journées faites de petits riens, des journées dont on se souvient longtemps, sans que l’on puisse vraiment savoir pourquoi.

Nature... Un instant de bonheur partagé

Il est des journées faites de petits riens et qui vous laissent le vague à l’âme, de moments de solitude dont on se souvient longtemps, très longtemps. [Marc Levy – Le premier jour]

Récemment, je parlais du roman que j’aime actuellement à retrouver comme prélude à mes rêves. Au cours de ma lecture, je me suis arrêté sur ce passage que j’ai relu plusieurs fois en me disant qu’il me fallait absolument le partager avec toi. N’as-tu jamais ressenti cela ? Pour résumer, on dit parfois : « J’ai une pêche d’enfer ! » ou, en étant pessimiste, « Je n’ai pas le moral ! » Souvent, on ne sait même pas pourquoi, dans un cas comme dans l’autre. De petits riens font toute la différence. À nous de les découvrir et d’en profiter ! J’aime ces romans parsemés de petits moments de bonheur, et qui nous font réfléchir, un peu…   Alors, et toi, heureux de vivre, aujourd’hui ?

Cet article a 10 commentaires

  1. Effectivement, il faut savoir profiter de ces tous petits riens qui sont à l’origine de grandes choses !

    1. Oui, et on ne prend pas assez le temps de le faire…

  2. Hello c’est souvent mon cas de ne pas avoir le moral s’en savoir pourquoi!!!…mais depuis quelques temps j’essaye de profiter de petites choses qui comme tu dis peu faire toutes la différence…mais de nos jours les gens oublient de rêver et de profiter de petits instant magique…c’est bien dommage…gros bisous et bon dimanche

    1. Hello, Bulle Noire !
      Je suis tout à fait de ton avis. C’est souvent qu’on ne sait pas vraiment pourquoi on n’a pas le moral… De nos jours, on ne sait plus s’arrêter quelques instants pour y penser. Et surtout trouver quelque chose de positif, un petit rien qui peut faire basculer vers le positif !
      Rester zen et positiver, c’est facile à dire, parfois, mais je vois que tu es sur le bon chemin. Merci d’avoir donné ton avis.
      Je te souhaite également un très bon dimanche. Bisous.

  3. kikouuuu Denis ouiiii je suis heureuse de vivre loll
    super joli ton nouveau blog et je te souhaite une tres bonne continuation !
    jen profite pour te faire un grosss bisousss !
    a bientot Denis !

    1. Kikou Nath ! Content de te voir ici, et surtout de savoir que tu es heureuse de vivre… mais je le savais déjà, il suffit de visiter tes blogs.

      Merci de ton appréciation, reviens quand tu veux, maintenant que tu connais l’adresse.
      Gros bisous Nath’

  4. salut
    eh bien ma visite dans ton nouveau projet
    j’ai visite un peu rapidement aujourd hui promis je repasserais pour prendre un peu plus de temps des que pour moi cela seras possible
    en tout cas ce que j’en ai vu c’est vraiment sympa
    et le titre est top
    gros bizou a tres vite mon ami
    bonne continuation pour ce joli blog
    ton amie virginie

    1. salut Virginie !

      Et voilà, ça va un peu changer de mon premier blog, comme tu l’as constaté. Mais il y aura aussi de belles choses, enfin, je vais essayer. 😉

      Très heureux de tes compliments, bien entendu. Et reviens quand tu veux, il y aura du neuf.

      Porte-toi bien, mon amie, et prends soin de ton futur Nathan.

  5. De mon côté, je sais toujours pourquoi je fais un coup de « calcaire ». lol ! Quant au bonheur il est si fragile que j’y travaille tous les jours, sans éviter pour autant la nostalgie de certaines périodes plus fécondes. A ces moments là, je vais faire un p’tit tour chez Den’, et ça va mieux.
    Merci à toi Icare.

    1. Oh ! Martine,
      Et bien, si je ne pense pas que c’est gentil ton commentaire, là, c’est que je ne sais pas lire !
      Merci à toi, Naupacté.
      Et bon courage pour ce dur travail !

      *bon, maintenant, je vais essayer de faire en sorte qu’il en soit toujours ainsi*

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprends comment les données de tes commentaires sont utilisées.