Paysages fantomatiques

J’adore ce moment de la journée, juste avant le lever du soleil. C’est un des moments privilégiés —comme le coucher de soleil— car il permet lui aussi de faire de beaux clichés.

Mais il est moins fréquent et donc plus difficile à observer. Et ne dure souvent pas très longtemps. Mais, en toute logique, ce phénomène de brume annonce une belle journée. Et, ça aussi, on aime !

Alors, bien sûr, il faut se lever relativement tôt, un peu avant le lever du soleil… La brume qui s’est formée pendant la nuit aura vite fait de disparaître.

D’ailleurs, sur la première photo ci-dessous (en réalité la dernière dans la chronologie), on aperçoit les ultimes volutes qui se rassemblent avant d’être dispersées définitivement.

La pluie de la veille, l’humidité dégagée par les arbres, mais également les températures assez basses de la nuit : il n’en faut souvent pas plus pour faire apparaître ainsi des fantômes ! On croirait ainsi que les bosquets et les bouquets d’arbres sont dans le vide, en suspension dans ce voile blanc et cotonneux !

Comme le tableau encore inachevé d’un artiste peintre… et quel peintre !

Je n’ai pas résisté, tu me connais. Ces quelques photos ont été prises ce matin, à partir de 6h40. Encore une précision : à 7h, c’était déjà trop tard. Tu as donc tous les éléments pour tenter d’en faire autant. 😛

N’hésite surtout pas à partager et à montrer tes résultats ! Je t’attends demain matin, d’accord ?

Voilà le sort des hommes : quand leurs yeux sont constamment baignés de lumière ou saturés de beauté, ils en deviennent aveugles et ne perçoivent plus l’âme des choses. [Jacqueline Tremblay – Extrait de la Poursuite dans la brume]

[voir également l’article du 19 octobre 2009 :  Brumes matinales]

Cet article a 16 commentaires

  1. de belles images
    on dirait le début de l’automne !!!!
    fou hein en mai quand même !!!
    bise
    ChrYss

  2. La nature est en vapeur
    Dans une atmosphère pleine d’odeur
    Dans cette rosée matinale
    où les pétales s’embrassent
    La nature se cache dans cette brume matinale

    Comme un enfant dans son pull
    Ou l’oiseau dans son nid

    Dans cette bouffée d’air quelques hirondelles
    Avec d’incessants battements d’ailes
    Dans cette nature en éveil où le soleil se réveille

    il me demande son café crème
    Mais ce matin c’était le brouillard
    Alors j’ai avalé un peu plus d’air
    histoire d’embuer mes lunettes de soleil
    User mes baskets

    hihihihihiiii
    ChrYss

    1. Je reconnais bien là la poète, tout de suite prompte à trouver les mots qui conviennent aux images !
      Dans ton esprit, ChrYss, malgré l’heure matinale, je ne discerne aucune trace de brume. 🙂

      Et l’oiseau, dans son nid, tout comme l’hirondelle n’attend qu’un signe du soleil : Envole-toi ! 😮

      Quant à moi, je n’ai qu’une chose à ajouter : merci pour tout cela, ChrYss.
      Permets-moi juste d’emprunter à mon tour une de tes phrases pour cette photo. Il me semble qu’elle y a tout à fait sa place. Qu’en dis-tu ?
      Bise.

      1. joli troupeau au milieu du silence de la nature
        sympa
        merci je comprends bien le sens
        hihi
        bisou

        1. 😛 Bonne journée à toi, pleine de création(s) !

  3. elle est belle dame nature !!! quoique un peu fraiche pour la saison!!!! et toi soleil que fabrique tu ???? tu nous abandonnes??? regarde la brume n’a pas peur de faire des siennes alors imite la voir un peu !!!!! Denis je ne serai pas avec toi demain matin, une grasse mat est prévue!!!! seul jour ou je peux trainer au lit!!!!! bisous !!

    1. Elle est belle, hein, cette nature ! Heureux que tu apprécies…
      Et, il faut bien le dire, beaucoup moins dangereuse, parée ainsi, qu’avec de la neige ou du brouillard.

      Agnès, je te rassure, tu as bien fait de t’octroyer une grasse mat’, il n’y avait rien à voir, ce matin. Même pas de soleil.
      Juste de la pluie, pendant la nuit. Donc, tu vois, un temps à rester au lit !

      Mais attention, il ne faudrait pas que ça devienne une habitude. 😀
      Enfin, bon, l’important, pour participer, c’est que tu ouvres bien les yeux, lorsqu’il y aura de la brume. Prépare ton appareil. Ensuite, tu envoies ta (ou tes photos) ici. Je compte sur toi, donc.
      A très bientôt. Bisous

  4. je suis absolument fan de ce genre d’ambiance…. Mais en général, je vois ça depuis ma voiture, et je suis à la bourre, donc pas le temps de s’arrêter !!!!
    plein de bisous

    1. Pour avoir visité (et recommandé) ton blog, Drine, je ne suis absolument pas étonné que tu aimes cette ambiance !

      Et ta photo, même prise rapidement, est superbe ! Bon, j’espère que tu prends tout de même quelques secondes pour arrêter la voiture… 😛 Sauf si tu veux tenter le flou artistique, mais bon, nous risquerions d’avoir quelques difficultés à admirer tes photos…
      Merci à toi, reviens quand tu veux.
      Plein de bisous.

  5. On entend murmurer le bonheur du printemps,
    Les cris de la nature en s’éveillant explosent
    Sortant d’un lourd silence et d’une saison close,
    Tout bruisse, tout craque, tout frissonne en chantant.

    Chaque fleur est parée de gouttes de rosée,
    Qui au soleil levant se change en diamant ;
    C’est une parure qui sous le firmament
    De couleurs étincelle en reflets diaprés.

    Une source, un torrent, maintenant délivrés
    Chuchote puis gronde dans son lit écumant,
    L’azur immaculé règne en ce jour naissant ;
    Au loin un vieux clocher sonne fort sa gaîté.

    Et l’astre aux rayons d’or brille de tous ses feux,
    Une brise légère aux effluves d’aurore,
    Lèche arbres et prairies, tout bien jeune encore ;
    La vallée endormie ouvre enfin ses beaux yeux.

    Au soleil de midi dans la lumière blonde,
    Villes et villages renaissent en ce jour,
    Les gorges dénudées invitent à l’Amour,
    Les écoliers joyeux dansent et font la ronde.

    Les bruits de la ville s’éteignent lentement
    Car voici que le soir se couvre de silence,
    Et le ciel maintenant cède à la somnolence ;
    Les fenêtres closes s’endorment en rêvant.

    Gérard Bollon-Maso

    Ce poème ne m’appartient pas, mais il se marie bien avec l’ambiance de ta photo, enfin c’est mon avis!!!

    Bisous Denis.
    Domi.

    1. Qu’ajouter de plus ?
      Et bien, je suis de ton avis, Domi, ce poème est très bien choisi. Décidément, cette ambiance inspire les poètes… pour notre plus grand plaisir !
      Un gros merci à toi, Domi.
      Bisous.

    2. mes yeux se sont éblouis de ces jolis mots….
      ChrYss

  6. Superbes photos et commentaires de tous, mais depuis cet article, il tombe des cordes depuis des jours sur Paris. Alors je vous joins du SOLEIL en « conserve ».
    Bisous

    1. Les jours se suivent et ne se ressemblent pas toujours…
      Et pour une fois, le week-end a été magnifique.
      Depuis quelques jours c’est une succession de giboulées, entre orages, averses et grêle.
      Mais depuis que tu nous as envoyé ton soleil en conserve, Martine, le vrai, le véritable, refait de timides apparitions. Pour montrer qu’il est encore là, sans doute.
      Et même si les nuages sont par moment encore bien menaçants. Tout ça va s’arranger.

      Merci à toi pour ton passage, tes compliments et ta jolie photo de conserve. 🙂
      Bisous

  7. ces paysages embrumés adoucissent les contours et ne laissent apparaître que l’essentiel !!! Instants fugaces mais qui transcendent l’instant !
    La photo permet de les faire perdurer… mais il manque ces fines gouttelettes qui enrubannent le cheveu, le son comme étouffé et cette douceur ouatée maternante…
    Merci pour ces belles photos ! Que de souvenirs ressurgissent !
    Bizzzes de l’Abeille du Jardinoux
    Danaou

    La photo ci-jointe est le Mont St Michel vu des polders, dans le lointain un matin d’hiver 2009

    1. Bonjour Danaou,

      Par hasard je suis tombé sur ton blog, et je dois avouer que je suis également tombé sous le charme.

      C’est en faisant tout simplement une recherche sur ces scarabées vert-bronze qui grignotent ce matin mes fleurs de rhubarbe que j’ai commencé à faire cette merveilleuse balade dans ton jardin.
      Je vais donc m’empresser d’ajouter ton adresse dans le mien, de jardin, pour ne pas oublier d’y revenir, car il y a encore de quoi visiter !

      Je te remercie pour cette vue originale de la baie du Mont Saint-Michel.
      Bonne journée à toi et à bientôt.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de tes commentaires sont utilisées.