On doit honorer le chêne sous lequel on habite. [Proverbe islandais]

Le chêne est réputé pour sa longévité : ainsi il peut vivre couramment jusqu’à 500 ans…

Celui-ci ne se trouve pas dans mon jardin. Tu l’auras deviné, car il est imposant !

Je te présente le gros chêne de Mancey, en Saône-et-Loire. Il serait né entre 1700 et 1725. Oui, je sais, ce n’est pas très précis, mais imagine sa taille, dans sa jeunesse, à partir d’un simple gland… Et puis à cette époque, on ne recensait sans doute pas systématiquement les chênes. 😉

Bon, ça lui fait tout de même à peu près 300 ans, si je compte bien. Il a 4,40 de circonférence et 8 mètres de haut. Pour le trouver, c’est simple, il est au bord de la route du Col des Chèvres, à 4,5 kilomètres de Tournus, juste avant d’arriver à Mancey, un charmant petit village de Bourgogne.

Il fait partie des arbres remarquables. Il est très beau et très respectable.

En regardant les photos, ça ne se voit peut-être pas (trop) bien. Alors, un peu de patience, si tu le souhaites, je te montrerai bientôt la suite… car, pour l’instant, c’est encore une surprise. 😛

En attendant, je te recommande ces deux sites remarquables, si tu veux tout savoir sur les arbres :

Cet article a 34 commentaires

  1. magnifique!!! pourvu que personne n’ai l’idée de le couper !!!! il ne doit plus rester beaucoup de chênes de cet âge!!! merci Denis !!! bon dimanche !!!

    1. Oh, j’espère bien que personne n’aura cette idée… maintenant, de tels arbres sont protégés, sauf s’ils deviennent dangereux. Alors, souhaitons lui longue vie !
      Et si tu vas faire un tour sur le premier des sites dont je donne l’adresse, tu verras qu’il y en a quelques-uns de répertoriés. Je ne le pensais pas, moi même…
      Merci Agnès, et bonne soirée.

  2. il est magnifique !!! je partage pour tout les amoureux de la nature!!!

    [partagé depuis facebook]

    1. Merci Agnès !

      [partagé depuis facebook]

  3. Merci Denis. C’est magnifique et c’est une belle leçon d’humilité.

    [partagé depuis facebook]

    1. Merci Isabelle de ton passage et de ton commentaire ! Bon dimanche.

      [partagé depuis facebook]

  4. Loul il se porte mieux que moi alors que j’ai à peine le dixième de son âge… Ça conserve le climat de la haute Saône!

    La haute Saône et Loire pardon… ^^,

    [partagé depuis facebook]

    1. Oui, Téhèfka Zoundzyztem ! tu vois, il se porte comme un charme 😉

      [partagé depuis facebook]

  5. le genre d’arbre qui te fait te sentir tellement petit, tellement jeune à côté… il a du en voir des choses…
    le tilleul de mon jardin, il a quelques bonnes années je pense 🙂 si le vent ne lui arrache pas toutes ses feuilles, j’espère faire quelques clichés d’ici une semaine ou deux
    passe une belle journée

    1. Il est superbe, ton tilleul, dis donc ! Et, en plus, dans ton jardin !
      Mais c’est vrai qu’il y a déjà beaucoup de feuilles par terre…

      Et, hop, c’était une très belle journée, ce dimanche ! Pourvu que ça dure…
      Je te souhaite une bonne soirée. Merci à toi !

      PS : une des branches du chêne (la photo est dans le bon sens ;))

      1. Superbe vraiment belle !!!!
        bisous Denis
        ou 1000 hihi

  6. Il est magnifique, j’aime beaucoup les arbres je les prends souvent en photo. bisous.

    [partagé depuis facebook]

    1. Merci Aline ! oui, et tu as bien raison, ils sont majestueux. Bisous

      [partagé depuis facebook]

  7. Magnifique, gros et robuste!

    en voilà un autre peut être plus petit mais où va t’il chercher sa nourriture!

    1. Très bon choix !
      Oui, celui-là aussi est remarquable, en plus, tout au bord du ravin à Bryce Canyon (Utah)… Il a subit le vent et l’érosion. La question est de savoir combien de temps va-t-il encore résister ?
      Ça me rappelle de bons souvenirs.

      Et bien sûr, dans le genre arbres remarquables, il y a les séquoias géants de Mariposa Grove (Yosemite).

  8. Bonjour Den’… Comme d’hab, je suis resté admiratif devant ton « modeste » talent de photographe… mais n’oublions pas : « Où il y a de la chaine, il n’y a pas de liberté, ni de plaisir »… Oui je sais rien à voir avec ta superbe photo, mais… c’est un p’tit clin d’œil en passant…
    J’admire ton excellent travail.
    Dan

    1. Bonsoir Dan

      Waouh… que de compliments, vraiment ! Et en prime, ton clin d’œil m’a fait bien rire. C’est vrai, il fallait le dire !
      Merci Dan, mais tu vois, toi aussi tu excelles dans tes compositions ! C’est tout un art, également.
      Porte-toi bien.
      Et à très bientôt.

  9. tu nous fait toujours rêver, pour moi nature et histoire,je suis comblée,un vrai témoin des siècles passés,ah si il pouvait parler!!!!

    [partagé depuis facebook]

    1. Oui, Simone, tu as raison, c’est aussi ce que j’ai pensé, il a dû en voir passer sur ce chemin du Col des Chèvres !

      [partagé depuis facebook]

  10. Ahhhhh comme j’aimerais être assise sur une de ses énormes branches… tu sais combien je suis amoureuse des arbres !!!!!…. tu imagines toutes les choses que cet arbre pourrait nous raconter ? il en a vu des saisons défilées ! il est magistral !…. merci mon cher grand frère pour toutes ces merveilleuses photos….. bisoussssssss

    [partagé depuis myspace]

    1. Ahhh…. Sylvie…. oui, je le sais bien… et on a pensé très fort à toi, évidemment, tu te doutes…
      On a passé une matinée entière au pied de ce magnifique chêne… Et je vais te confier un secret, puisqu’on est entre nous : notre amie, assise sur une de ses branches, a chanté pour toi (mais, chut… ça, tu le découvriras bientôt).
      Et tu as raison, Sylvie, si on compte en saison ça en fait environ 1200, tout de même ! alors, oui, il a dû en voir et en entendre… Et chaque année une renaissance, pour lui ! Quelle belle leçon de vie !
      Merci ma chère petite sœur d’apprécier mes photos… Prends soin de toi !
      Bisoussssss

      [partagé depuis myspace]

  11. Allez, on va le dire………. Après tout, hein, Denis… j’ai eu 2 énormes larmes d’émotions en chantant autour de lui, des larmes de bonheur pour notre amie, en nous disant quelle belle revanche… Sur la branche, pas une minute sans penser à Sylvie et sa photo d’arbre… Bravo Bertrand Mussotte, il a plus que compris l’univers et la douceur attendue… Oui, le clip s’en vient… j’aurai aimé Sylvie, là, sur cette branche, avec moi… mais en pensée, obligé, elle le savait… Tu l’as su après… c’est la seule photo, œil gauche… j’ai pas honte, Sylvie est dans nos cœurs…

    1. Tu as raison, Christelle, oui, on peut le dire !
      C’était un moment magique, la rencontre avec cet arbre. On a tout de suite compris que Bertrand avait bien saisi toute l’histoire. Quand on pense que c’est lui qui a choisi et trouvé les lieux en parfait accord avec ton texte. Il a bien ressenti ce que tu avais exprimé, et, du coup, l’émotion était au rendez-vous…
      En plus, et ça, il ne pouvait pas le savoir, notre amie Sylvie adore les arbres… Ça ne pouvait pas mieux tomber !
      Et hop, d’autres surprises arrivent !

    2. « Les larmes, c’est comme une rosée qui empêche le cœur de faner, une rosée qui l’aide à refleurir comme avant. » [Robert Choquette]

      PS : mille mercis, ChrYss, tu as mis le MILLIÈME commentaire !

  12. J’avais écrit un petit texte sur un vieux chêne en se demandant ce qu’il avait pu voir en tant d’année…

    [partagé depuis facebook]

    1. Ah !!! superbe idée, Aline.
      Ça doit être bien, ça, oui… Et c’est vrai que beaucoup de monde se fait la même réflexion…

      [partagé depuis facebook]

      1. Quand je pense que parfois les humains abattent des arbres qui ont été planté par nos ancêtres ça me rend vraiment triste mais l’homme est destructeur il est fait ainsi…;)

        [partagé depuis facebook]

        1. Tu penses ! déjà que l’homme ne respecte pas l’homme !
          c’est clair que ça rend malade, car un arbre, c’est la vie !

          [partagé depuis facebook]

  13. Coucou Denis,

    Oui, vraiment superbe ce chêne, il a vu « la révolution française » etc… C’est impressionnant quand on y pense.
    Auprès de mon arbre, je vivais heureux……. !
    Bisous – Martine

    1. Coucou Martine,

      Hé, mais oui, c’est exact, il en a connu des guerres et des révolutions… auxquelles il a, malgré tout, résisté. Des tempêtes, également, mais il n’a pas rompu.
      C’est encore plus impressionnant, oui, quand on y pense. Car, l’homme, lui, se laisse vite abattre. Et le pire, c’est que les plus grands cataclysmes sont de son fait…
      C’est une belle leçon de vie. Ouvrons un peu plus les yeux ! Et nous serons heureux…
      Nous pourrions être heureux, si ce n’était pas seulement un rêve…
      Bisous.

  14. Ben je t’ai mis ce lien ci-dessus car au départ je ne savais pas ce que j’allais dire aujourd’hui lol!!!
    Alors je t’ai laissé cette vidéo de mes vacances en France, l’année dernière!!!
    Bon passons à ton sujet d’aujourd’hui, je crois que j’ai trouvé encore plus vieux que ton chêne, peut-être ne t’est-il pas inconnu puisque le cinéma français s’en est inspiré dans le film « Le chêne d’Allouville » avec Bernard Menez!!! Alors j’ai fait cette petite recherche en espérant que cela t’intéressera !!!
    LE VIEUX CHÊNE D’ALLOUVILLE (Seine-Maritime)
    (D’après un article paru en 1833)

    C’est dans le cimetière d’Allouville, à une lieue d’Yvetot, que l’on voit cet arbre, l’une des merveilles de notre France. Il a 50 pieds de circonférence auprès de terre, et 24 à hauteur d’homme ; ses branches énormes s’étendent au loin et fournissent un vaste ombrage.

    D’après les recherches des antiquaires de la Normandie, d’après les observations des naturalistes, ce chêne n’a pas moins de 900 ans d’existence.

    A son sommet un petit clocher, que surmonte une croix en fer, couvre une petite chambre d’anachorète, garnie d’une couche taillée dans le bois. Le bas du tronc a été orné intérieurement en chapelle, et a été consacré à la Vierge, vers l’an 1696, par l’abbé du Détroit, curé d’Allouville.

    Le vieux chêne d’Allouville

    Pendant la Révolution française, on tenta d’incendier ce vénérable monument historique, mais les habitants s’y opposèrent avec force et parvinrent à le sauver ; il mourra naturellement quand l’heure sera venue, et peut-être un grand nombre de générations viendront-elles encore tour à tour prier et se souvenir sous son feuillage.

    L’aspect de cet arbre excite un intérêt encore plus grand peut-être que celui des édifices que nous ont légués les peuples éteints. Il nous semble qu’il y a réellement quelque chose de plus éloquent dans cette végétation sans cesse renaissante qui a vu tant de fosses se fermer et s’ouvrir, dans cette écorce vive qui palpite sous le doigt, que dans les pierres muettes et froides des vieux temples ; et nous ne connaissons pas d’historien qui nous ait plus touché que la tradition humble et pieuse qui raconte aux voyageurs les rois, les guerriers, qui se sont reposés contre ce tronc antique, les troubadours qui l’ont chanté, ou les orages qui l’ont frappé sans le consumer jamais.

    On a déjà écrit des notions savantes, des mémoires curieux sur le chêne d’Allouville ; mais rien ne peut tenir lieu des récits naïfs des villageois et de quelques minutes de méditation au seuil de la chapelle.

    En Belgique nous avons un chêne peut-être encore plus vieux, que j’ai pu voir de mes yeux, très très impressionnant!!! Je ne t’écris pas toute son histoire, tu peux la trouver sur internet!!!

    C’est à Liernu que l’on peut admirer le plus gros chêne de Belgique et sans doute, le plus vieux. Il se trouve derrière l’église près du mur du cimetière. Il a une circonférence de 14,24 m au sol, 10,82 m à 1 m de hauteur, une couronne de 20 m de diamètre et une hauteur totale de 19 m. Il serait âgé d’environ 1000 ans. Il est toujours vigoureux et donne encore d’abondantes glandées.

    Ben voilà Den’s un peu de lecture pour tes longues soirées d’hiver lol!!!
    Gros bisous!!!
    Domi.

    1. Merci Domi !
      J’ai passé un moment à regarder le film de tes vacances… c’est impressionnant, le nombre de kilomètres parcourus en moto. Très belles photos, au passage ! Et beaucoup de beaux coins visités, vraiment !

      Et puis, j’ai lu avec intérêt l’histoire de ce chêne-chapelle, classé monument historique. Lui aussi est impressionnant !
      Dans l’article sur le vieux chêne d’Allouville-Bellefosse (Seine Maritime), on parle aussi du chêne de Liernu, avec lequel il est jumelé !
      Et puis, comme souvent, on trouve beaucoup de détails dans wikipédia.

      Oh, et une fois que l’on commence à lire et à regarder à droite à gauche, on s’aperçoit, qu’en fait, il y en a pas mal, de ces arbres vénérables qui ont bravés les siècles !

      En tout cas, un grand merci à toi, pour ce moment d’érudition partagé, qui va sans doute en passionner plus d’un(e)…
      Gros bisous !!!

  15. Alors ces deux arbres, impressionnant hein!!! Cette photo a été prise dans le parc Fenestre à la Bourboule, mais te dire leur âge j’en serais incapable mais juste un peu plus vieux que moi lol!!!
    Bisous Den’s
    Domi.

    1. Bravo, Domi !
      C’est bien, avec toi, tu enrichis les articles et par la même occasion nos connaissances. C’est sympa de partager. Et tiens, j’ai retrouvé moi aussi une photo. Ne crois pas que c’est pour rivaliser, c’est juste pour dire qu’on peut trouver encore plus gros et encore plus grand…

      Je te présente un des séquoias géants de Yosemite en Californie. Il s’appelle California Tunnel Tree, et a été taillé en 1895 pour permettre le passage de diligences. J’y suis passé plus d’un siècle après, et je n’ai pas vu de diligences. Par contre, et sans me vanter, j’ai pu accomplir cet exploit de traverser un arbre très facilement !

      Mais je te rassure, les deux tiens sont plus proches de nous, et sont tout de même très impressionnants. A moins que tu ne sois toute petite. 😉
      Bisous Domi.

Laisser un commentaire