Avis de recherche…

Perdu, ce jour, astre solaire, soupçonné d’avoir fugué sous des cieux plus cléments.

Cléments ? Et voila, je pense même à ces agrumes, fruits du soleil, aux clémentines, aux oranges…

Je m'accroche...

Mais qui a donc volé l’orange, l’orange du marchand ?

Je recherche encore désespérément cette lumière aux beaux reflets dorés.
Les nuages sont tellement tristes de cette disparition, que maintenant ils pleurent.

J’avais tellement apprécié cette balade dans Bryce Canyon, ce parc national américain situé dans l’Utah ! Et en regardant de nouveau ces photos, je reste encore émerveillé devant une telle beauté naturelle.

Comme dans la chanson, des étoiles dans les yeux, j’y ai vu l’oiseau bleu, vraiment !

Et, tu sais, et bien, cela m’a fait du bien d’y refaire cette petite randonnée, même virtuelle, au milieu de ces hoodoos, pitons et pinacles rocheux, mêlés aux pins de Douglas.

N'est-il pas, lui aussi, majestueux ?

Je courais dans la montagne
Regardant tout le temps
Les étoiles dans les yeux
Vous vous trompez
Je cherchais dans la montagne
L’oiseau bleu.

[Gilbert Bécaud – extrait de la chanson L’orange]

Écureuil terrestre doré posant tout spécialement pour nous !

Tu veux m’y rejoindre ? C’est possible, suis-moi, je te montre le chemin. Tu ne te perdras pas, le parcours est fléché :

  • Balade dans Bryce Canyon 1, 2, 3, 4 et 5

Cet article a 4 commentaires

  1. Un merveilleux voyage sous des cieux plus cléments que ceux qui s’imposent à nous actuellement. Une poésie qui invite à la rêverie et qui, le temps de la lecture, nous fait oublier nos maux ou nos malheurs quotidiens.
    Je ferme les yeux, je te suis, confiante…

    1. Merci à toi, dirreve, pour apprécier cette balade.
      La nature est grandiose, quand on sait ouvrir les yeux pour en profiter pleinement.
      On peut se prendre à rêver que ceux qui s’acharnent à la détruire, ferment un jour les yeux, comme toi, et s’interrogent sur ce qu’ils nous réservent…
      Mais ceci est une autre histoire, moins poétique, hélas.

      Alors, merci à toi de m’avoir fait confiance, en me suivant les yeux fermés.

  2. Comment ça va ?
    Comme un lundi
    J’sais pas c’que j’ai
    J’peux pas travailler
    Un ptit café ?
    Allez, c’est parti
    Si c’est permis
    Même si on est pas encore vendredi!!!

    Tu poses ton pod, t’allumes ton ptit lap top,
    T’as ouvert pleins de docs, et maintenant tu tchates sur ton blog
    Qu’est-ce t’as fait c’week end ? Tu t’es reposé j’espère!!!
    Moi je n’ai rien fait!!!
    Du coup je n’en ai pas perdu ma bonne humeur!!!
    Toi non plus j’espère!!!
    Bonne semaine.
    Bisous.
    Domi.

    ps : en effet c’était un bien beau voyage!!!

    1. Ça va tout bien, merci Domi.

      Ce week-end, j’ai été faire une p’tite balade, et j’ai ramené quelques photos qui, je l’espère, vont te ravir.
      Le soleil était de la partie !
      En attendant, oui, c’était un très beau voyage !
      Bisous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de tes commentaires sont utilisées.