Et, bien, ça nous est tombé comme ça dessus, sans crier gare.

30° et plus, d’un coup, de quoi déclencher un plan canicule, déjà !

Alors, tiens, comme nous sommes toujours tous de grands enfants, un de nos sympathiques géocacheurs locaux a eu la bonne idée de nous donner rendez-vous samedi après-midi à Lunéville.

Mais ce n’était pas un simple rendez-vous, juste entre nous, non, non. Au niveau mondial, ce rassemblement s’est produit ce même jour, à la même heure.

Cela fait la onzième année que cet événement a lieu. Et cette année, il y avait 52 pays participants, avec 792 rassemblements de ce type.

Le principe du World Wide Flash mob (WWFM) de cette année 2014 ?

On s’était donné rendez-vous samedi à 17 heures précises, sur une place, en ville, avec chacun un parapluie. Mais au départ, on ne se connait pas, enfin, on fait semblant, pour garder l’effet de surprise.

Au premier coup de sifflet de l’animateur, on se rassemble, on ouvre les parapluies (ça protège du soleil) puis on commence à se promener autour des jets d’eau – ou sous, pour les plus fous.

Un autre coup de sifflet, on garde la pose, on se fige, jusqu’au prochain coup de sifflet. Le manège dure environ 15 minutes, devant les regards étonnés des passants.

Des photos immortalisent les scènes, bien évidemment. Et à la fin, la photo de groupe va enrichir la galerie mondiale.

C’est toujours un moment très convivial et, cette année, particulièrement rafraîchissant.

Je me suis même laisser dire que certains passants nous auraient bien rejoints s’ils avaient eu un parapluie à portée de main.

Quant à moi, j’avais le pantalon et les chaussures légèrement bien trempés, mais cela a vite séché. Et finalement, c’était bien agréable.

Rendez-vous l’année prochaine  pour un autre Flash Mob !

– WWFM XI – 2014 – Lunéville

Le site global WWFM

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.