Le Chardon bleu des Alpes (Eryngium alpinum), encore appelé Panicaut bleu des Alpes, Reine ou Étoile des Alpes, est une plante herbacée vivace qui n’a en fait rien à voir avec un chardon ! C’est en réalité une plante de la même famille que la carotte ou le persil.

Plantes herbacées vivaces, les panicauts appartiennent à la famille des Apiacées (ex Ombellifères) et au genre Eryngium qui compte environ 230 espèces réparties dans le monde, principalement en Amérique du Sud.

En France, il n’y a que sept espèces sauvages dont plusieurs sont classées comme plantes rares à protéger, la plus commune étant le panicaut champêtre fréquent dans les prés et champs incultes à partir de 1000 mètres d’altitude et la plus admirée le chardon bleu des Alpes qui pousse jusqu’à 3000 mètres.

Les fleurs, rassemblées en ombelles et portées par des tiges ramifiées plus ou moins élevées, sont des capitules en forme de boules colorés en déclinaisons de bleus plus ou moins intenses et à éventuels reflets métalliques. Elles sont entourées d’un involucre de longues bractées piquantes.

Leur port est buissonnant avec un feuillage variable, caduc ou surtout persistant, toujours remarquable, qui est le plus souvent épineux et redouté. Leur taille varie en hauteur de 0,20 à 1,40 m sur 0,30 à 0,60 m de largeur environ selon les variétés.

 

Espèce végétale protégée

Le chardon bleu est protégé au niveau national d’après l’arrêté du 20 janvier 1982, il est donc strictement interdit de ramasser ou d’arracher cette plante à son milieu naturel.
À savoir : Il est cependant possible de trouver des plants ou des fleurs coupées à la vente, produits par des professionnels, et il faut savoir qu’ils doivent être délivrés avec un document officiel indiquant la date et le lieu de la récolte, ainsi que le nom du cultivateur, afin de prouver que ces derniers n’ont pas été prélevés dans la nature.

 Parc national de la Vanoise :
> le site officiel
> la chaîne TV

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.